Ai-je besoin d'un site web ?

En 2012, une TPE-PME sur deux de moins de dix salariés n'avait (toujours) pas de site Web. Même si les chiffres ont un peu évolué en 2013, il n'en reste pas moins vrai que ces entreprises peuvent se retrouver dans des situations compliquées. Alors que la durée moyenne de navigation sur Internet augmente (surtout depuis l'arrivée des tablettes et des smartphones), la question de la visibilité digitale est devenue encore plus importante. Car pour atteindre leurs clients, les intéresser et les retenir, elles ont besoin d’avoir une vraie présence numérique.

Certaines activités sont plus disposées à avoir une présence en ligne que d'autres. Par exemple, une PME du bâtiment travaillant exclusivement avec des constructeurs de maison individuelle a peu d'intérêt d'investir du temps et de l’argent dans un site internet. A contrario, les entreprises avec une offre B2C ciblée sur une clientèle sénior peuvent avoir tout intérêt à être présentes sur Internet. Malgré tout, chaque entreprise, quel que soit son secteur, son industrie ou sa taille, peut potentiellement tirer profit d’une présence en ligne. Qu’elle ait un site d’e-commerce pour vendre ses produits en ligne ou simplement une jolie vitrine avec les coordonnées et les informations essentielles sur la société, ce portail peut jouer un rôle déterminant d’un point de vue marketing. Outre le côté "sérieux" que peut apporter une présence sur Internet et l'apport en terme d'image de marque, si elle trouve quelques clients supplémentaires à travers sa présence sur internet, ce sont des revenus qui lui auraient échappé, de toute façon.

Ai-je besoin d'un site internet ? 

Un site internet, pourquoi faire ?

Pourquoi certaines entreprises restent encore hors ligne ? Parfois, l’entêtement et le frein au changement peuvent expliquer ce non-positionnement marketing. Très souvent, le/la chef d'entreprise ne mesure pas l'impact que peut procurer cette présence (boost commercial, image de dynamisme et de modernité, etc). Seulement, cette logique ne tient pas compte du radical changement de comportement et des processus d’achats des consommateurs (et de la société en général) au cours des deux précédentes décennies. Sans trop s'avancer, on peut affirmer qu’internet n’est pas appelé à disparaître et il aura un rôle plus important à jouer dans l’évolution du business.

L'autre argument avancé concerne les coûts supplémentaires engendrés par l’acquisition et la maintenance d'un site internet. Cependant, cette crainte n'est pas véritablement fondée. En comparaison avec une publicité ponctuelle au niveau local, un site internet aura un tout autre impact en terme de d'image et de retour sur investissement. De plus, il n’est plus nécessaire d'apprendre le langage HTML pour créer et gérer son site web professionnel. D'un point de vue financier, il existe des solutions très "light" mais véritablement pro d'un point de vue technique. Et comme on peut réserver un nom de domaine et un hébergement pour une trentaine d'euros par an, pourquoi s’en priver ?

En conclusion

Les petites et moyennes entreprises ont encore besoin d'être accompagnées à la découverte de l'univers virtuel. Aujourd'hui, un site web est l’un des outils marketing les plus puissants qui s’offrent à eux. Cet outil peut leur donner une nouvelle ouverture vers des clients d’autres régions, d'autres pays, voir du monde entier. En mettant en place un site internet parfaitement adapté à leurs besoins et en l’utilisant pour diffuser les informations clés de leurs produits ou services proposés, elles pourront potentiellement attirer une foule de nouveaux client.

En complément, les PME peuvent et doivent utiliser les réseaux sociaux pour capter l’attention sur leur activité via leur site web, en postant du contenu sur Twitter, Google+ et Facebook. Elles peuvent également intervenir dans les discussions en ligne sur les blogs et les forums, pour répondre aux consommateurs et donner des liens vers leur site via ces plateformes. Avoir un site internet ne garantit en rien une source de revenus supplémentaires mais cela permet au moins d'être sur un pied d’égalité face à la concurrence.

Partagez votre expérience en la matière. Décrivez-nous les retombées que vous avez pu mesurer suite à la création du site web dans le cadre de votre activité professionnelle.


A PROPOS DE L'AUTEUR :
Webmaster freelance passionné par Joomla depuis 2007, Daniel défend la veuve et l'orphelin du web en créant des sites respectueux du W3C. Fort d'une expérience de plusieurs années, il partage ses connaissances dans un état d'esprit open source.
Daniel est également très impliqué dans la communauté Joomla depuis 2014 en étant membre actif de plusieurs projets, conférencier et fondateur du JUG Breizh.