Pourquoi vous devriez cesser de vous concentrer sur le SEO ?

Le SEO est utilisé comme pilier central de toute campagne de marketing en ligne. Bien souvent, ce type de recherche permet de déterminer quelle est la visibilité de votre site web , ce qui est le seul indicateur de votre succès en ligne. Bien que cette visibilité soit évidemment un facteur encore très important pour la plupart des entreprises, les choses ne sont plus aussi simples ou claires.

Pourquoi vous devriez cesser de vous concentrer sur le SEO ? La visibilité en ligne va maintenant beaucoup plus loin que la simple comptabilité des résultats des pages des moteurs de recherche. Avec la croissance galopante du Web social, il existe d'autres critères qui nous permettent d'analyser notre trafic et nos résultats. Alors, est-ce que nous devons continuer à considérer le SEO comme la seule voie possible pour acquérir du trafic ? Notre obsession de la recherche de visibilité nous aveugle-t-elle au point de ne plus voir d'autres canaux, peut-être plus utiles ?

Cet article se veut avant tout être l'avocat du diable. Bien sûr, je ne vous dis pas d'arrêter toutes vos activités purement SEO. Au contraire, à travers ces lignes, je tiens à mettre en lumière d'autres possibilités qui peuvent sans doute compléter et améliorer vos efforts en terme de SEO.

Pourquoi vous devriez cesser de vous concentrer sur le SEO ?

Lorsqu'il s'agit de la présence en ligne de son entreprise ou de son activité, on espère non seulement attirer du trafic, mais également satisfaire l'expérience de l'utilisateur lorsqu'il arrive sur nos pages.
Malheureusement, de nombreuses entreprises se concentrent encore trop sur l'acquisition du trafic de leur site Web et pas assez sur l'expérience de l'utilisateur. Ces entreprises consacrent de l'argent et du temps sur la maximisation de leurs résultats dans les pages des moteurs de recherche. Oui, le SEO est une tactique de marketing pertinente, mais pour les petites entreprises, il peut être une activité décevante et qui ne fournira pas les résultats escomptés.

Il n'est pas difficile de comprendre pourquoi : les gourous du SEO sont partout. Il peut être tentant d'écouter les belles promesses de vous faire grimper en haut des pages des résultats de recherche; indépendamment de vos mot-clé; indépendamment du moteur de recherche, peut être même indépendamment de vos objectifs et de vos intérêts. Soyons honnête, qui n'a pas envie de se retrouver en haut de la liste des résultats pour ses mot-clés ? Mais ne vous trompez pas sur mon propos, je ne dénigre surtout pas l'activité de référenceur. J'essaie juste de vous faire comprendre que tout le monde ne peut pas être N°1 en même temps.

Au lieu de ne penser systématiquement qu'à ce fameux classement en pôle-position dans les résultats des moteurs de recherche (position éphémère car elle ne tient qu'à un fil, celui d'une modification d'algorithme), vous devriez envisager d'autres formes d'actions pour contourner l'acquistion de vos positions dans ces classements. Que devez-vous faire pour améliorer vos résultats en ne comptant que sur vous-même ? Quelles actions devez-vous prendre pour ne plus dépendre d'un classement incertain ? Aez-vous explorer toutes les possibilités qui vous permettraient d'améliorer votre visibilité et vos taux de conversions ?

Au delà des chiffres et des statistiques, n'oubliez jamais que votre site Web doit :

  • Créer de l'engagement auprès de votre lectorat avec un contenu pertinent et intéressant,
  • Formez et informer vos visiteurs sur votre capacité à résoudre leur problème, à répondre à leurs besoins et à face à leur problème,
  • Répondre de manière proactive à toutes leurs questions,
  • Enfin, être conçu de manière à guider vos visiteurs jusqu'à la décision d'achat.

 

Le contenu

Si vous lisez ce blog de temps à autre (ou régulièrement), vous savez que je défends l'idée du contenu comme seul outil permettant d'améliorer véritablement la visibilité d'un site. Cependant, La plupart des référenceurs considèrent la création de contenu à partir d'un point de vue strictement SEO. Chaque élément de contenu doit avoir un avantage clair et direct en terme de SEO.

Je pourrais être d'accord uniquement si vous créez un excellent contenu. Vous pourriez aussi bien passer un peu de temps à vous assurer que ce contenu a été créé pour respecter les meilleures pratiques SEO mais je ne pense pas que le SEO devrait être votre principale motivation pour créer simplement du contenu sur votre site.

Un des changements les plus importants de ces dernières années en terme de SEO a été de le glissement de l'approche centrée sur le contenu vers l'approche centrée sur l'utilisateur (ce que Google favorise maintenant clairement). Le message est clair : créer un excellent contenu. Décidez des sujets à traiter dans vos articles en fonction de ce que vos lecteurs veulent lire, apprendre ou regarder mais pas ce qui va favoriser le plus votre référencement. Il faut abandonner cette vision "courtermiste".

Si vous êtes certain que les premiers 90% du processus de création de votre contenu sont uniquement motivés par votre désir de créer du contenu de grande valeur pour votre lectorat, alors rien ne vous empêche à la dernière minute, de mettre en œuvre quelques améliorations SEO. Ce sera toujours plus agréable à lire que si la rédaction de ce contenu était seulement motivé par des considérations SEO.

Le principal avantage de ce type d'approche est que cela vous assure de créer du contenu qui aura un taux de réussite plus élevé que tous les autres canaux de marketing, que ce soit le Web social, l'emailing, ou la publicité payante.
Les moteurs de recherche cherchent à améliorer leur capacité à identifier le contenu lu et apprécié par les internautes. L'annonce récente que les tweets vont figurer dans les SERPs montre que cette tendance ne fera que s'amplifier. Là encore, le message est clair : créer du contenu que vos visiteurs aiment, le reste viendra tout seul.

Pourquoi vous devriez cesser de vous concentrer sur le SEO ?

Le comportement de l'utilisateur

Si vous lisez cet article, il y a fort à parier que vous avez déjà (du moins en partie) du trafic sur votre site Web. Et bien sûr, vous voulez plus avoir de visiteurs, mais quel est le moyen le plus efficace pour augmenter durablement les conversion et donc, vos ventes ?

Acquérir toujours plus de trafic est souvent le principal objectif de la plupart des entreprises présentes sur le Web. Après tout, on peut penser que si vous doublez votre trafic, vous doublerez vos ventes, non ? Eh bien, peut-être. Mais cela ne signifie pas que vous faites le meilleur usage de votre investissement.

Dans presque tous les cas, l'augmentation du trafic est souvent plus coûteuse et gourmande en ressources que le fait d'augmenter simplement votre taux de conversion. Prenons un exemple pour illuster cela.
Vous avez 1 000 visiteurs chaque mois sur votre site e-commerce qui proviennent des résultats des moteurs de recherche. Votre taux de conversion est d'environ 2% de sorte que vous faites autour de 20 ventes par mois.

Si vous investissez massivement du temps et de l'argent dans le référencement avec pour objectif d'augmenter votre visibilité liée aux résultats de recherche de 100%, 6 à 12 mois plus tard, vous obtiendrez 2 000 visiteurs. Toute chose égale par ailleurs, votre taux de conversion reste le même et vous ferez donc 40 ventes mensuelles. Bien qu'il soit difficile d'affirmer que ces résultats sont en soi une grande réussite, sachez qu'il existe d'autres méthodes pour augmenter vos ventes.

Il y a plusieurs manières d'accroître directement et indirectement vos taux de conversion. Augmenter la vitesse d'affichage de votre site, améliorer l'expérience utilisateur mobile ou encore perfectionner la gamme des couleurs de votre charte graphique peut avoir un impact sensible et direct sur votre taux de conversion. Par exemple, modifier un mot ou changer la couleur d'un bouton CTA sur une page peut augmenter le taux de conversion de plus de 100% !

En retravaillant par segment chacune de vos landing pages, vous pouvez sensiblement augmenter votre taux de conversion. Si ce n'est pas quelque chose que vous faites déjà régulièrement, il y a fort à parier qu'il y a encore de belles marges de progression à gagner sur vos pages. Si vous faites correctement ce travail d'analyse et d'amélioration, vous pouvez probablement augmenter votre taux de conversion de près de 300%.

Plutôt que d'utiliser toutes vos ressources sur le référencement afin d'augmenter votre trafic, vous vous concentrez sur l'amélioration des taux de conversion de votre site Web. En boostant la vitesse d'affichage du site et en améliorant vos CTA, vous réussissez à augmenter votre taux de conversion sur votre page de vente principal de 6% (restons modestes). Dans le même temps, on considère que votre trafic reste le même, c'est à dire 1 000 visiteurs par mois. Seulement, le simple fait de passer de 2 à 6% de conversion vous donne 60 ventes mensuelles. Maintenant, vous pouvez affirmer que vous avez obtenu un très bon résultat.

Pourquoi vous devriez cesser de vous concentrer sur le SEO ?

Le Web social

A mes yeux et selon mon expérience, c'est probablement l'exemple le plus évident sur la manière dont vous pouvez augmenter votre trafic sans avoir recours au SEO. Le Web social a créé et ouvert des milliers de sources de trafic possibles. Tout est dans le partage : un statut bien ciblé au bon moment, un tweet bien rédigé ou un "pin" peuvent générer des pics de trafic que vous ne soupçonnez sans doute pas.

Pour être le plus efficient possible, vous devez adapter votre communication sur les réseaux sociaux à votre cible marketing. On ne communique pas sur Facebook comme on le fait sur Twitter, Google+ ou encore LinkedIn. Avec les nouveaux développements comme l'intégration des tweets dans les SERPs et les possibilités offertes par LinkedIn Pulse, les médias sociaux vont clairement continuer à rivaliser avec les résultats des moteurs de recherche comme source importante de trafic.

Par ailleurs, diversifier ses sources de trafic n'est sans doute pas une mauvaise idée en soi afin de ne pas trop dépendre du trafic en provenance des SERPs (et du tout puissant Google). Cela peut même s'avérer être une stratégie payante car vous vous démarquerez de vos concurrents.

 

Le communiqué de presse

Le communiqués de presse a longtemps été considéré comme un canal fiable pour créer du lien par beaucoup de référenceurs. De toute évidence, les avantages directs en terme de référencement à partir des communiqués de presse, surtout si ils sont de mauvaise qualité, sont a mieux limités et au pire, contre productifs. Toutefois, cela ne signifie pas que les communiqués de presse n'ont pas de valeur.

Un bon communiqué de presse peut avoir de vrais effets positifs pour le référencement et le marketing en ligne, en général. En l'utilisant pour diffuser vos actualités - ce pourquoi il est initialement destiné - les marketeurs peuvent observer d'énormes pics de trafic, de l'engagement et les opportunités. Si vous pouvez faire en sorte que votre histoire soit reprise par des journalistes pour qu'ils la diffusent via une publication imprimée ou en ligne, cela va générer du trafic, des liens et de nombreux partages sur les médias sociaux.

Si vous pouvez repenser la manière dont vous vous abordez la presse et les communiqués de presse traditionnels, cela peut être très bénéfique pour votre .

Pourquoi vous devriez cesser de vous concentrer sur le SEO ?

Conclusion

La nature de plus en plus intégrée du Web me laisse à penser que les choses ne vont plus jamais être aussi simples et claires à utiliser. Nous allons tous devoir à explorer de nouveaux canaux de commercialisation en continuant à mesurer différents paramètres tels que l'évolution des comportements des utilisateurs sur le Web.

J'espère que vous trouverez dans cet article quelques idées pour commencer à explorer d'autres moyens pour accroître vos résultats sans même y penser. Car au fond, c'est en étant soi-même que l'on est le meilleur. Avez-vous d'autres pistes que vous utilisez ? Avez-vous quelques succès que vous avez envie de partager ? Vous pouvez utiliser les commentaires ci-dessous.


A PROPOS DE L'AUTEUR :
Webmaster freelance passionné par Joomla depuis 2007, Daniel défend la veuve et l'orphelin du web en créant des sites respectueux du W3C. Fort d'une expérience de plusieurs années, il partage ses connaissances dans un état d'esprit open source.
Daniel est également très impliqué dans la communauté Joomla depuis 2014 en étant membre actif de plusieurs projets, conférencier et fondateur du JUG Breizh.