Tout sur la pénalité Google Panda

Si vous démarrez votre projet web, vous aurez certainement à coeur de faire en sorte que votre nouveau site soit le mieux positionné dans les moteurs de recherche (si vous avez un site, j'imagine que vous devez déjà avoir ce type de préoccupation). Pour cela, il est important de comprendre comment fonctionne un moteur de recherche afin de maximiser vos chances de voir votre travail récompensé. En effet, si vous commettez la moindre erreur, vous risquez d'être pénalisé et de voir vos efforts réduits à néant.


Le référencement désigne l’ensemble des techniques qui visent à accroître le trafic provenant des moteurs de recherche vers un site web. Par des moyens internes (travail sur le site lui-même, sa structure, son contenu, etc) et externes (Netlinking, pay per click, etc), le référencement tente d’optimiser l’indexation d’un site web et son positionnement dans les pages des résultats d’un moteur de recherche. Le référencement se compose de deux sous catégories :

  • le référencement naturel : travail axé sur le trafic gratuit provenant des pages de résultats des moteurs de recherche,
  • le référencement payant : se base sur les liens commerciaux des moteurs de recherche et sur la publicité.

Ca, c'est la théorie. En pratique, c'est un peu moins rose. Petit retour en arrière sur les débuts du référencement. Pour plaire à Google, certains n'ont pas hésité à publier des sites au contenu pauvre en qualité, bourré de mots-clefs et de liens parfois factices uniquement dans le but de se positionner dans les SERPS. Puisque personne ne controlait rien, il faut bien reconnaitre que cette époque fût un peu la foire du slip.

Google Panda Algorythm

Constatant que la qualité des résultats affichés suivaient celle des sites classés, Google se décida à réagir. A grand dam de certains, le géant de Moutain View a sorti ses fameux algorithmes pour mettre de l'ordre dans la maison. C'est ainsi que sont nés Panda en 2011 puis Penguin en 2012 et Hummingbird en 2013.

Chacun de ces algorithmes a une fonction et un rôle bien précis et chaque annonce d'une mise à jour fait "trembler" la communauté du référencement et plus largement, celle du web (enfin, tremblent surtout ceux qui sont bordeline...).

Afin que vous puissiez travailler efficacement le référencement de votre site en toute connaissance de cause, je vous propose d'étudier plus précisément le fonctionnement du filtre Panda.

Panda

Google Panda, c'est quoi au juste ?

D'après la définition de Wikipedia:

Google Panda est le nom d'un algorithme du moteur de recherche de Google. La première version de cet algorithme est parue en février 2011. Elle a été mise en place dans le but de dévaluer des résultats de recherche les sites proposant un contenu de faible qualité, ne disposant pas d'un contenu textuel suffisant ou faisant du duplicate content.

Pour résumer, retenons que Panda est un ensemble de signaux utilisés pour la notation et le classement d'une page de contenu dans votre site Web visant à détecter le contenu de faible qualité ou copié.

Navneet Panda
Navneet Panda
l'ingénieur de Google à l'origine
de l'algorithme éponyme.

Panda est donc la réponse de Google face aux éditeurs de sites de faible qualité, aux pages peu intéressantes ou carrément plagiées. Voyons maintenant comment fonctionne Panda.

Lorsqu'un internaute recherche une information, surtout si celle-ci est énormément traitée, il a surtout envie d'obtenir un résultat précis et conforme à ses attentes. Sinon, il va quitter la page, renouveller sa requête pour finalement aller voir ailleurs. Cela se traduira par un taux de rebond élevé dans les statistiques du site.
Un rebond représente un visiteur arrivant sur un site web et quittant celui-ci immédiatement, sans avoir visité d'autres pages sur le site en question. Certains rebonds sont inévitables mais un taux de rebond excessif sur une page indique probablement un problème et mérite une attention particulière.

Panda traite alors cette information et si cette page reçoit un trop grand nombre de signaux négatifs, alors l'algorithme déclanchera une pénalité et dégradera le classement de la page ou celui du site dans son ensemble.

Pour ce qui est du filtre Panda, retenez qu'il existe de deux types de pénalités :

  • La pénalité manuelle : elle est assortie d'un message d’avertissement adressée dans votre Google Search Console,
  • La pénalité algorithmique : elle est appliquée automatiquement, sans message préalable.

Depuis sa première sortie, Panda a reçu pas moins de 30 mises à jour (la dernière remontant à juillet 2015). On voit donc très clairement que Google a à coeur de nous offrir des résultats de qualité en influant sur le contenu des sites en circulation.

Preuve de sa réelle volonté afin de vouloir éradiquer du web les mauvais élèves, Google a publié en 2011, une série de 23 recommandations à respecter pour faire un site de qualité. En 2012, il a publié sur son blog une orientation pour l'auto-évaluation de la qualité d'un site web.


En quoi ces mises à jour sont-elles importantes pour vous ?

Comme indiqué, les nombreuses mises à jour montrent de toute évidence que Google affine et corrige constamment les réglages de Panda afin de fournir des résultats de meilleure qualité à l'internaute.

Il importe donc de proposer à vos visiteurs un contenu qui soit avant tout :

  • qualitatif : articles rédigés pour les lecteurs avec un vrai contenu pertinent,
  • original : articles originaux dont le contenu n'est pas recopié sur un autre,
  • et qui respecte autant que faire se peut les recommandations de Google.

Maintenant, nous allons nous assurer que vous êtes sur la bonne voie. Faites honnetement ce simple test sur votre site :

  • La première impression est la plus importante. Lorsque l'on arrive sur votre site, il faut impérativement que le visiteur Lambda comprenne immédiatement ce que vous faites, ce que vous proposez. Objectivement, est-ce le cas ?
  • L'information principale, vos produits, vos services sont-ils accessibles en moins de 3 clics ?
  • Ensuite, peut-on vous contacter très facilement : numéro de téléphone cliquable depuis le mobile, formulaire de contact fonctionnel, réseaux sociaux affichés, Skype, etc ?
  • Si vous vendez en ligne, votre cycle de vente est-il optimisé et simplifié au maximum pour vos clients ?
  • Les pages de votre site s'affichent-elles rapidement (idéalement, moins de 3 secondes) ?

"Ok mais en quoi cela est-il important ?"

Imaginons qu'un internaute arrive sur votre site. Que se passera-t-il s'il ne trouve pas très rapidement ce qu'il est venu chercher ? Il fermera la page et ira ailleurs. Cela enverra un mauvais signal. Et si cela se répète trop souvent aux yeux de Google, cela pourrait à terme se transformer en pénalité.

Panda is watching you
Google is watching you !


Comment détecter si l'on est affecté par un filtre Panda ?

Plusieurs signaux peuvent vous permettre de déterminer si votre site fait l'objet d'un filtre Panda :

  • Une ou plusieurs de vos pages ont reculé dans les classements du moteur de recherche,
  • Une ou plusieurs de vos requêtes se retrouvent déclassées,
  • GoogleBot boude votre site (ou n'y vient plus du tout),
  • Une dégradation du classement général de votre site.

Pas de panique, une pénalité n'est certes jamais agréable mais surtout, ce n'est jamais définitif. Avant toute chose, nous allons vérifier à partir de votre compte Google Search Console que tout va bien.

  1. Ouvrez Google Search Console : https://www.google.com/webmasters/tools/home?hl=fr,
  2. Dans le menu de gauche, cliquez sur Trafic de recherche puis sur Actions manuelles afin de voir si vous n'avez pas reçu un message (pénalité manuelle)

    Google Search Console actions manuelles

  3. Même si tout va bien jusqu'ici, nous allons quand même vérifier d'autres détails :
    • Ouvrez Exploration puis sur Erreurs d'exploration. Sur cette page, vous pouvez voir quand Google est passé sur votre site pour y relever des erreurs. Une date très éloignée de la date du jour doit vous alerter.

      Google Search Console erreurs d'exploration

    • Toujours dans Exploration, cliquez sur Outil de test du fichier robots.txt. Ici, vous avez la date à laquelle le fichier robots.txt a été vu pour la dernière fois par Google.
    • Enfin, cliquez sur le sous-menu Sitemap où vous verrez les dernières dates de traitement de vos fichiers sitemap par Google.

      Google Search Console Sitemap

  4. Malgré tout ça, vous avez encore un doute sur une éventuelle pénalité algorithmique ? Seule une analyse approfondie des logs du trafic de votre site sera nécessaire pour déterminer avec exactitude la date du dernier passage de GoogleBot.

Comment sortir d'une pénalité Panda ?

Plus de doute possible, vous êtes bel et bien pénalisé par un filtre Panda.
Si j'osais un peu de provocation, je dirais que c'est une bonne nouvelle qui va vous donner l'opportunité de revoir de fond en comble tout ce qui ne va pas sur votre site. Pouvoir se remettre en question, c'est une vraie bonne raison d'être optimiste, non ?
Aussi et avant de céder à la panique et au défaitisme, nous allons mettre en place les mesures nécessaires pour sortir de ce mauvais pas temporaire.

Google pénalité


Actions à mettre en place

Pour commencer, reprenez l'article de Google concernant les bonnes pratiques en matière de site web et inspirez-vous de ces recommandations pour préparer le travail à réaliser sur votre site.


  1. Nettoyer votre site
    • pour les pages à faible contenu (moins de 50 mots, par exemple) : les supprimer en les désindexant de Google ou les enrichir avec un minimum de 300 à 500 mots,
    • pour le contenu dupliqué (c'est à dire copié depuis d'autres sites) : tout supprimer ou tout réécrire à la main (surtout pas d'outils de réécriture automatique),
    • Pour l'ergonomie du site : privilégiez tout ce qui favorise l'expérience utilisateur, l'internaute doit être au centre de vos priorités et de vos préoccupations,
    • pour les pages inutiles : indiquer à Google de ne plus les indexer en utilisant la balise <meta name="robots" content="noindex"> à placer dans la partie <head> de chaque page concernée.
      Vous avez également la possibilité d'utiliser le fichier robots.txt avec la syntaxe Disallow: /adresse-de-mon-contenu-a-desindexer mais je vous conseille plutôt d'utiliser la balise noindex dans ce cas.
    • pour la navigation de votre site : si votre contenu important n'est accessible qu'au delà de 3 clics, alors il faudra revoir toute votre arborescence de façon à simplifier la navigation,
    • pour les liens : supprimer tous les liens vers les fermes de liens et tous les liens artificiels ou factices présents sur votre site,
    • pour la publicité : trop de publicité tue la publicité. Si vous en avez abusé, cela peut constituer un mauvais signal pour les moteurs de recherche et en outre, cela énerve passablement les internautes. Nettoyez vos emplacements publicitaires et ne conservez que la publicité non intrusive.

  2. Rédiger pour le web
    • Pour la qualité du contenu de vos pages : améliorer significativement le champ lexical pour proposer un contenu digne de ce nom (orthographe, syntaxe, grammaire, etc),
    • Adopter un ton, un style personnel pour vos contenus, les lecteurs n'aiment pas avoir l'impression de lire plusieurs fois les mêmes articles,
    • Présentez vos contenus de manière dynamique, bien aéré, avec des paragraphes parfaitement structurés et imbriqués,
    • pour les pages suroptimisées (bourrage de mots clés dans vos articles) : on parle de suroptimisation à partir du moment où vos mots clés présentent un taux d’occurrence supérieur à 5% du contenu global de la page. Il faut alors impérativement revoir vos textes en supprimant les occurences redondantes, en utilisant des synonymes, par exemple.
    • Utiliser un vocabulaire enrichi et adapté à la thématique de votre site, employer des tournures de phrases adaptées à votre lectorat,
    • Citer vos sources (quand elles sont disponibles) : employer des sources précises vous évitera par la même occasion le vol de propriété intellectuelle,

  3. Faire lever la pénalité

    Ca y est, vous avez terminé tout le travail nécessaire pour faire lever cette pénalité. Vous site est "propre" et prêt à être rééxaminé par un membre de l'équipe qualité de Google.

    • Il est bon de préciser ici qu'en cas de pénalité manuelle (qu'elle soit partielle ou totale) une demande de réexamen doit être nécessairement adressée au Quality rater, contrairement à une pénalité algorithmique. En règle général, une réponse vous est apportée plusieurs jours après avoir formulé votre demande.
      Dans le cas le plus favorable, vous recevrez une notification très sobre du genre : "Suite à votre demande de réexamen, nous avons procédé au retrait de cette sanction".
      Ne perdez pas de vue qu’il est tout à fait possible que la sanction soit maintenue malgré tous vos efforts.
    • La durée de la sanction est très variable et va surtout dépendre de vos efforts pour nettoyer le site de ce qui déplait à Google.
      Pour une pénalité algorithmique, si votre action est suffisamment rapide et efficace, le site peut repartir lors de la prochaine mise à jour du filtre (délai très aléatoire et quasi impossible à prévoir). A contrario, dans le cas d’une pénalité manuelle, la demande de réexamen prend du temps (comptez une semaine minimum), surtout si le Quality rater de Google trouve encore des imperfections sur vos pages.
    • Le retour de votre site dans le classement tel qu'il était avant le déclanchement du filtre, demande entre quelques semaine jusqu'à plusieurs mois. Autant dire que cela peut rapidement vous couter assez cher si votre activité et votre chiffre d'affaires dépendent de la visibilité de votre site. Si vous ne pouvez pas vous priver de visiteurs durant une période ausis longue, lisez et relisez le prochain paragraphe avec le plus grand soin.

  4. Actions à suivre à l'avenir

    Parce qu'il est toujours plus facile d'anticiper une pénalité que de la subir, voici une check-list à conserver précieusement pour vous éviter ce type de mésaventure.

    • Si vous ne deviez garder qu'une seule ligne directrice à partir de maintenant pour votre site web, ce serait : qualité,
    • Éviter de répéter les mêmes contenus sur plusieurs pages de votre site (colonnes de droite ou de gauche, footer, etc). Autant que possible, personnalisez les et contextualisez les au maximum selon la thématique de chaque page. Sinon, n'hésitez pas à supprimer ce qui est inutile,
    • N'ajoutez pas de contenu dupliqué, limitez au maximum les articles avec trop de liens externes et peu de contenus spécifiques,
    • Si nécessaire, n'hésitez pas à recourir à un/e professionnel/le de la rédaction web pour rédiger vos contenus,
    • Limitez les bannières publicité et veillez à ce qu'elles ne soient pas intrusives, surtout sur mobile,
    • Privilégiez tout ce qui favorise le confort de navigation : vitesse d'affichage, ergonomie adaptée, navigation optimisée et cohérente, etc,

  5. Feu vert pour votre site


    Conclusion

    L'objectif premier du filtre Panda vise à optimiser la qualité et la pertinence des résultats affichées par Google en forçant les éditeurs à proposer des contenus de qualité. Aussi, il n'est pas du tout étonnant que l'on s’oriente naturellement vers une démarche de plus en plus qualitative du point de vue de l'expérience utilisateur. Au delà de Panda, gardez en mémoire qu'optimiser l’ergonomie et la facilité de navigation sur votre site ne peut être que bénéfique au référencement de celui-ci.

    J'espère que ces quelques conseils vous aideront à proposer des contenus pertinents et intéressants pour vos lecteurs car ce sont eux qui font (ou pas) le succès de l'audience de votre site. Si vous avez une expérience en la matière à partager ou des questions à poser, les commentaires ci-dessous vous attendent pour prolonger l'échange.

    A PROPOS DE L'AUTEUR :
    Webmaster freelance passionné par Joomla depuis 2007, Daniel défend la veuve et l'orphelin du web en créant des sites respectueux du W3C. Fort d'une expérience de plusieurs années, il partage ses connaissances dans un état d'esprit open source.
    Daniel est également très impliqué dans la communauté Joomla depuis 2014 en étant membre actif de plusieurs projets, conférencier et fondateur du JUG Breizh.