Les bienfaits du flux RSS

Les bienfaits du flux RSS

Je parie que vous n'imaginez pas tout ce que vous pouvez faire en 2020 grâce aux flux RSS. Pour vous en convaincre, cet article vous présente 8 utilisations que vous pouvez mettre en oeuvre gratuitement dès maintenant !

Si vous suivez ce blog, vous savez que j'apprécie tout particulièrement le flux RSS. En effet, je lui ai déjà consacré un article en 2016 pour vous en parler et essayer de vous convaincre de l'utiliser. Je vais donc supposer que vous avez suivi mes conseils et que vous avez configuré un flux RSS sur votre blog et c'est une très bonne chose. Le contenu de cet article risque de vous surprendre car il est probable que vous n'avez pas idée de toutes les possibilités offerte par le flux RSS.

Par contre, si vous n'utilisez pas cette fonctionnalité, sachez qu'elle vous donne accès à de nombreuses possibilités pour partager gratuitement votre contenu avec votre public et au-delà. Aussi, vous devriez peut-être continuer la lecture de cet article pour les découvrir et les essayer.

Je vous propose donc de voir les différentes possibilités à votre disposition pour optimiser l'utilisation du flux RSS en 2020.

Agrégeons nos flux

Avant de commencer à exploiter tout le potentiel du flux RSS, il faut commencer par l'agréger. L'agrégation permet de disposer d'une bibliothèque permanente où sont regroupés tous les flux auxquels vous êtes abonné. Suivant le service que vous aurez choisi, vous pourrez les trier, les classer, partager les contenus directement sur les réseaux sociaux, etc.

Depuis l'arrêt de Google Reader en 2013, d'autres alternatives ont vu le jour pour permettre l'agrégation de contenus vie le flux RSS.

Parmi les outils en ligne, citons principalement Feedly, Inoreader, The Old Reader ou encore G2Reader. Avec ces outils, le choix est vaste et les fonctionnalités assez larges pour permettre une bonne exploitation de vos flux RSS. Les offres Premium apportent souvent une plus garnde capacité de stockage et des fonctionnalités avancées.

Suivant votre navigateur web, vous pouvez également choisir d'ajouter un add-on pour agréger les flux auxquels vous souhaitez vous abonner. Ici, les fonctionnalités seront sans doute plus basiques qu'un outil en ligne comme ceux cités précédemment mais vous n'aurez rien à payer et aucune inscription à faire. Personnellement, j'utilise Smart RSS depuis des années malgré ses possibilités assez limitées.

A vous de voir quelle solution vous convient le mieux en fonction de l'utilisation que vous en ferez. Il ne vous reste plus qu'à ajouter tous vos flux dans l'outil de votre choix !

Smart RSS

Commencer par nous-même

La première chose à faire est d'encourager les visiteurs de notre blog à s'y abonner via notre flux RSS. Je suggère de placer un lien vers notre flux RSS et/ou l'option d'abonnement à la newsletter à plusieurs endroits, notamment les suivants :

La barre latérale - La barre latérale est un endroit idéal pour mettre les options d'abonnement, c'est à dire : flux RSS, email, newsletter, Twitter, Facebook et autres comptes. N'hésitez pas à donner plusieurs possibilités pour vous suivre à vos visiteurs afin qu'ils choisissent l'option de leur choix.

À la fin des articles - Quand un visiteur lit l'intégralité d'un article, c'est qu'il le trouve intéressant. Il sera donc plus susceptible de s'abonner à votre blog. Assurez-vous de proposer un lien vers votre flux RSS et vos autres options d’abonnement à la fin de vos publications.

Dans le pied de page - Si vous ne souhaitez pas ajouter d’options d’abonnement dans la barre latérale ou après le contenu de votre blog, ajoutez-le au moins dans le pied de page de votre site. De cette façon, vos options d'abonnement seront toujours visibles, quelque soit la page vue.

Si votre blog comporte plusieurs catégories, il est fort probable que chacune d'entre elles dispose d'une quantité notable de contenus. Dans ce cas, envisagez de proposer à vos lecteurs, des flux RSS pour chaque catégorie. De cette façon, vos visiteurs peuvent s'abonner uniquement au contenu qui les intéresse le plus.

Dernière recommandation avant d'aller plus loin : n'oubliez pas de vous abonner à votre propre flux RSS pour vérifier que vous recevez bien les notifications comme vos abonné.es. De cette façon, vous saurez immédiatement s'il y a un problème si votre flux ne se met pas à jour dans le lecteur.

Alimenter nos réseaux sociaux

Si vous souhaitez automatiser le partage sur vos réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn, etc) avec les derniers contenus publiés sur votre blog et ceux auxquels vous êtes abonné, vous pouvez utiliser un service freemium comme dlvr.it. dlvr.it. mettra à jour vos comptes avec le dernier message de n'importe quel flux RSS, y compris le vôtre.

Créer un magazine en ligne

A partir du flux de votre blog et de ceux auxquels vous êtes abonné, il est possible de générer un magazine en ligne avec un service comme Flipboard. Le résultat est vraiment de qualité et très réussi graphiquement.
Pour la configuration et le mode d'emploi, je vous renvoie vers cet article de Phonandroid qui est très complet.

Publier une revue de presse

Toujours grâce au flux RSS de votre blog et à ceux auxquels vous êtes abonné, vous avez la possibilité d'envoyer une revue de presse par email en utilisant Mailchimp. Si je préconise ce service, c'est que cette possibilité est accessible avec un compte gratuit alors que d'autres solutions le permettent également mais en payant.

Ajouter son flux RSS à ses emails

WiseStamp est une application en ligne qui vous permet de créer des signatures d'email. Grâce à l'addon Firefox de WiseStamp, vous avez la possibilité d'ajouter votre flux RSS à votre signature d'email ! Ainsi, WiseStamp se chargera d'ajouter le titre du dernier article publié sur votre blog dans votre signature. Pour la mise en oeuvre, vous pouvez consulter ce tutoriel publié sur Presse-Citron.net.

Recevoir une alerte

Cette fois-ci, nous allons utiliser une fonction de Google Alertes pour nous abonner à une alerte. Nous pourrons ainsi recevoir des notifications lorsqu'un article est publié quelque part sur Internet contenant un mot ou une expression que nous aurons préalablement défini.

Lorsque votre alerte est créée, cliquez simplement sur son icône RSS pour obtenir son flux RSS.

Publier sur Pinterest

Grâce au flux RSS, vous allez également pouvoir alimenter automatiquement votre compte Pinterest. Il faut pour cela que vous ayez un compte pro et revendiqué. Comme les choses sont bien faites, Pinterest met à votre disposition un tutoriel (en anglais) pour vous aider à configurer cette fonctionnalité.

Publier sur Facebook

Attention, il ne s'agit pas ici de partager du contenu basique sur Facebook mais bien de publier des articles instantanés.. Il faut pour cela que vous ayez une page Facebook qui puisse accepter ce type de contenus. Et là aussi les choses sont bien faites puisque Facebook met à votre disposition un tutoriel pour vous aider à configurer et mettre en place cette possibilité.

Surveiller un serveur

L'utilisation d'un flux RSS va bien au-delà d’un simple moyen pour diffuser des informations. Celles-ci reflètent pourtant l'un des aspects les plus intéressants du flux RSS : vous pouvez l'utiliser pour vous informer sur des événements qui vous intéressent au lieu de les vérifier par vous-même. Dans cet esprit, je vous ai déniché cet intéressant tutoriel de Mark Woodman qui explique comment surveiller un serveur FTP grâce à un script écrit en PhP. Ce script génère un flux RSS qui vous informe des fichiers récemment ajoutés ou modifiés.

Conclusion

Le flux RSS est un véritable serpent de mer du web. Quand on le croit mort et enterré, il revient avec de nouveaux usages toujours plus bluffants. Pour ma part, il m'est essentiel pour me tenir au courant de l'activité de mon métier, au même titre que Twitter. Il me sert aussi d'outil de curation et d'inspiration pour les sites de mes clients.

Si vous utilisez le flux RSS d'une autre manière, n'hésitez pas à m'en parler dans les commentaires et si cet article vous a plus et vous est utile, vous pouvez le partager :)

Daniel Dubois

Daniel Dubois

Passionné par le Web depuis 2007, Daniel défend la veuve et l'orphelin du web en créant des sites respectueux du W3C. Fort d'une expérience de plusieurs années, il partage ses connaissances dans un état d'esprit open source.
Très impliqué dans la communauté Joomla depuis 2014, il est actif de plusieurs projets, conférencier et fondateur du JUG Breizh.