Comment calculer la valeur d'un nom de domaine ?

Le nom de domaine d'un site ou d'un blog est l'un des actifs numériques les plus intéressants d'une entreprise. En effet, si la grande majorité des noms de domaine sont plus ou moins sans valeur (le coût d'acquisition à la création varie de 0 à quelques euros), il en va tout autrement lorsque la marque et le site de l'entreprise acquièrent une certaine notoriété.
Dans cet article, nous allons voir ce qui fait la valeur d'un nom de domaine et comment calculer cette valeur.

Et pourtant, dans le même temps, certains noms de domaine peuvent valoir des milliers d'euros (voire beaucoup plus).
L'ancienneté, un nom court et composé d'un (ou deux) mot du dictionnaire ne sont pas les seuls ingrédients qui feront le succès d'un nom de domaine. Les noms de marque, les slogans et les jeux de mots peuvent aussi des facteurs de valorisation.

Pourtant, cette valorisation peut fluctuer en fonction de certains facteurs liés à l'activité même de l'entreprise. Un nouveau produit, une nouvelle marque ou une innovation peut très bien faire grimper en flèche la valeur d'un nom de domaine. Une réputation entâchée, des bad buzz à répétition ou un scandale peuvent également faire varier la valeur d'un domaine.


Comment calculer la valeur d'un nom de domaine ?


Les noms de domaine les plus chers jamais vendus ont atteint des valeurs astronomiques sur le second marché des noms de domaine.
Parmi les plus grosses ventes, Insurance.com a été vendu pour 35,6 millions de dollars en 2010, Gambling.com pour 20 millions, Internet.com pour 18 millions de dollar, Hotels.com vendu pour 11 millions, etc. Vous aurez remarqué qu'ils sont tous composés avec un mot du dictionnaire.
Ensuite, vous avez des choses plus curieuses comme 360.com qui a été vendu pour 17 millions, IG.com pour 4,6 millions, sans oublier Facebook qui achète le nom de domaine FB.com pour 8,5 millions, en 2010. Sérieusement, qui aurait pu imaginer que les seules lettres f et b dans un domaine puissent atteindre une telle valeur ?


Déterminer la valeur d'un nom de domaine

Que vous décidiez d'acheter un nom de domaine mis en vente ou que vous envisagiez de céder le vôtre, la première chose à faire est de garder la tête froide et d'utiliser un peu de bon sens.
Vous êtes peut-être l'heureux propriétaire du futur fb.com (ou pas) ! Pour le savoir, nous allons passer en revue quelques éléments importants qui permettent d'estimer la valeur d'un nom de domaine.


La longueur

Plus un nom est court, plus il est facile à mémoriser. Ce qui signifie que les nom de domaines les plus courts sont et resteront les mieux valorisés du fait de la pénurie de noms disponibles. En effet, la longueur moyenne des noms de domaine augmente inévitablement.


L'extension

Une des caractéristiques communes aux noms de domaine les plus recherchés est l'extension .com. C'est un des critères déterminant pour qu'un nom de domaine ait de la valeur. Les extensions .org, .net, .biz, etc peuvent être utiles également mais la majorité des TLDs plus spécifiques comme .mil (pour les militaires) ou .coop (pour les coopératives) ne seront sans doute pas autant recherchés.


Le trafic entrant

Très logiquement, un nom de domaine qui génère un grand nombre de visites naturelles (c'est à dire hors trafic payant) aura nécessairement une bien meilleure valorisation qu’un nom de domaine ayant un faible trafic.


L'ancienneté

Dans un autre registre, plus le nom de domaine est ancien (on parle ici de la date de création), plus le nom de domaine est susceptible d'avoir de la valeur. Premier arrivé, premier servi !
Pour connaître l’ancienneté d’un nom de domaine, il suffit d’effectuer une requête whois et de noter sa date de création.


Comment calculer la valeur d'un nom de domaine ?


Calculer la valeur d'un nom de domaine

Il existe des cabinets spécialisés qui peuvent estimer la valeur réelle d'un nom de domaine. Mais cette solution (le plus souvent payante) est à privilégier si vous avez une réelle intention d'achat ou de vente.

Mais si vous souhaitez simplement avoir une première idée, vous pouvez recourir à des outils d'évaluation en ligne. Ils déterminent leurs résultats en fonction de divers paramètres, tels que le mot-clé primaire, l'âge du nom de domaine, l'existence de domaines similaires et un éventuel histoirique de cessions.
En voici quelques uns :


N'hésitez pas à croiser les résultats obtenus pour les comparer entre eux. Vous pourrez ainsi constater que certains de ces outils semblent afficher des résultats "sortis du chapeau" alors que d'autres ont une approche plus nuancée à l'analyse de la valeur fondée sur l'âge, le référencement, le contenu existant, etc.
Comme toujours, la vérité se situe sans doute quelque part au milieu.


Bien sûr, il ne faut surtout pas perdre de vue que c'est aussi l'acheteur qui détermine la valeur. Même si vous êtes l'heureux propriétaire du prochain fb.com et que vous êtes disposé à le vendre, votre domaine n'aura de valeur que s'il y a au moins une ou plusieurs personnes prêtes à l'acheter. Et plus votre domaine a de l'intérêt, plus vous aurez des acheteurs prêts à vous faire une offre.

La valeur la plus précise de votre domaine, vous pouvez l'obtenir à partir de ce que l'on vous propose. Est-ce que vous recevez des courriels avec des offres d'achat ? Si oui, c'est qu'il y a sans doute déjà un intérêt pour votre nom de domaine.
Vous pouvez également déposer votre nom de domaine pour le vendre aux enchères sur Flippa qui est une place de marché pour les sites, les noms de domaine et les applications.

 

Conclusion

Le choix du nom de domaine de votre activité est donc important pour la valorisation de votre business. Prenez en compte les paramètres que nous venons de passer en revue pour choisir ce nom de domaine. Il peut être judicieux d'investir une dizaine ou une centaine d'euros dans un nom de domaine un peu ancien et bénéficiant d'un peu de trafic que de partir de zéro.

N'hésitez pas à intervenir en commentant pour partager votre expérience, vos conseils ou pour poser vos questions sur le sujet.

A PROPOS DE L'AUTEUR :
Webmaster freelance passionné par Joomla depuis 2007, Daniel défend la veuve et l'orphelin du web en créant des sites respectueux du W3C. Fort d'une expérience de plusieurs années, il partage ses connaissances dans un état d'esprit open source.
Daniel est également très impliqué dans la communauté Joomla depuis 2014 en étant membre actif de plusieurs projets, conférencier et fondateur du JUG Breizh.