Monétiser son blog, les conseils

Dans les précédents épisodes consacrés à la monétisation de son blog, nous avons vu les différentes étapes qui permettent de mener son projet depuis la préparation jusqu'à la mise en place des différentes méthodes permettant de dégager des revenus grâce à son blog.
Dans ce dernier épisode, nous allons voir quelles sont les erreurs à ne pas commettre et quelles sont les pistes à suivre pour le futur de la monétisation.


Conseils pour monétiser son blog


Donc, vous allez lancer la monétisation de votre blog. Votre travail ne s'arrete pas à la rédaction du contenu ou à répondre aux sollicitations qui vous parviennent des régies sur lesquelles vous êtes inscrit. En tant que chef d'entreprise, vous devez respecter certaines règles pour assurer la viabilité et la pérennité de votre projet.


Avez-vous pensé à tous les détails ? Etes-vous certain que votre stratégie est la bonne pour l'année à venir ? Pour les trois à cinq ans à venir ? Toutes ces questions, vous devez les avoir anticipé pour ne pas subir une évolution imprévue du marché de la monétisation.

  • Monétiser son blog, comment faire : comment fonctionne la monétisation, combien pouvez-vous espérer gagner avec votre blog, que faut-il faire pour y arriver, etc.
  • Monétiser son blog, les méthodes : quelles sont les principales méthodes pour monétiser son blog, quelles sont les avantages et les techniques pour les mettre en place, etc.
  • Monétiser son blog, les conseils : quels sont les pièges à éviter pour réussir à monétiser son blog, quel est le futur de la monétisation, quelles pistes faudra-t-il suivre, etc.

Monétiser son blog, comment faire ?


Les erreurs à ne pas commettre

Se remettre en question est l'une des qualités essentielles d'un bon entrepreneur (selon moi). Ai-je pensé à tout ? Suis-je réellement aussi performant que je le pense ? Que puis-je / dois-je améliorer pour être plus rentable, plus efficace ?

Ce type de questionnement permanent permet de vérifier que son travail est effectivement efficace et qu'on ne laisse pas la porte ouverte aux concurrents et aux erreurs. Nous allons maintenant passer en revue certaines erreurs qui peuvent mettre en péril la totalité de votre projet.


Florilège de ce qu'il ne faut surtout pas faire


Jouer petit

J'aurais aussi pu intituler ce paragraphe Ne pas croire en vous car il s'agit bien de cela ici.
De quoi parlons nous ?

  • Vous créez votre blog sur une plateforme gratuite pour ne pas avoir à payer votre nom de domaine et l'hébergement,
  • Vous avez trouvé un nom de blog parfait pour votre projet mais vous ne voulez pas le déposer à l’INPI,
  • Vous bricolez tout ce que vous pouvez par vous-même pour éviter d'avoir des frais,
  • etc...

Vous voulez vraiment gagner de l’argent avec votre blog ? Alors, commencez par avoir foi en vos capacités !

Vous n'avez pas de trésorerie au départ ? Pour votre information, un nom de domaine et un hébergement mutualisé de qualité ne représentent qu'un investissement d'une cinquantaine d'euros par an.
Déposer votre marque (avec la recherche d'antériorité) à l'INPI coûte environ 260 euros...


Monétiser son blog, les erreurs à ne pas commettre
Attention aux erreurs qui peuvent ruiner votre projet !


Ne pas s'améliorer

Les erreurs de débutants, nous en avons tous fait. Au début, c'est compréhensible, surtout si vous n'êtiez pas familier de l'univers du Web lors de la création de votre blog.

Mais après plusieurs mois de travail, vous devez avoir acquis un certain bagage technique pour commencer à appréhender des domaines tels que le référencement, l'optimisation de vos contenus, etc. Il existe pléthore de contenus sur le Web pour se former sur ces sujets (à commencer par ce blog).
Cette auto-formation permanente doit également inclure votre domaine d'expertise afin de rester au top pour vos lecteurs. Ne vous contentez pas d'être comme les autres sur ce sujet, soyez meilleur qu'eux.

  • Publier des images trop lourdes dans vos articles. Vos articles seront alors très longs à s'afficher et vous risquez de saturer inutilement votre espace d'hébergement.
  • Afficher le texte complet de vos articles. Regardez la page d'accueil de mon blog, vous n'y verrez que des introductions pour laisser le choix au visiteur de lire la suite s'il le désire.
  • Ne pas intégrer le SEO dans votre projet. Sans référencement, pas de visibilité et sans visibilité, pas de trafic. Vous devez optimiser vos contenus, vos titres et vos descriptions pour le SEO.
  • Ajouter des commentaires Facebook à vos articles. Ce type de commentaires ne donnera pas une image très professionnelle à votre blog. Optez pour un système plus crédible.
  • Ne pas citer ses sources. Faire une allusion à un passage d'un livre ou d'un article écrit pas un expert permet de lier l'auteur à votre contenu. C'est un bon moyen de gagner en crédibilité.
  • etc...

Tous vos oeufs dans le même panier

C'est une règle d'or que vous devez apprendre par coeur !

Votre rémunération de blogueur étant basée sur le trafic que vous générez avec votre blog, elle peut être très fluctuante car votre trafic peut être sujet à des variations selon la période de l’année, selon l'actualité, selon votre capacité à produire régulièrement des articles qualitatifs, etc.


Le blogging ne se résume pas à générer du trafic en écrivant des articles. Il s'agit en fait de toucher de vrais gens, des êtres humains qui vous font confiance parce que vous leur donnez des informations fiables.
Ces lecteurs avec lesquels vous aurez tissé une relation de confiance au fil des échanges seront plus à même d’acheter vos produits, de faire appel à vos services, de suivre vos recommandations à propos de tel produit ou service.


Si votre modèle de monétisation n'est basé que sur la recherche du "volume" (autrement dit "gagner le plus possible"), cela signifie que vous ne prenez pas en compte la dimension émotionnelle qui est ici réellement importante. Plus qu'un nombre de visiteurs conséquent, visez plutôt à atteindre les bons visiteurs.

Tous les visiteurs de votre blog n’ont pas les mêmes attentes en arrivant sur vos pages. Certains cherchent une information très précise, d'autres viennent chercher de l'aide et certains auront peut-être envie d'avoir votre avis détaillé et argumenté sur tel produit avant de l'acheter.
Ces exemples de préoccupations correspondent à différentes méthodes de monétisation. En ne choisissant qu'une seule parmi celles qui existent, vous risquez de passer à côté d’autres sources de revenus peut-être plus intéressantes.


Perdre son âme

Vous avez réussi jusqu'ici à créer un blog qui est maintenant reconnu dans votre domaine. Grâce aux qualités de vos publications, vous êtes reconnu en tant qu'expert. Vos lecteurs vous font confiance.Votre trafic et le nombre de fans que vous avez réussi à fédérer sur les médias sociaux en témoignent. Vous avez réussi à monétiser votre blog et les revenus que vous percevez sont conformes à vos prévisions. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.


La tentation peut être grande de vouloir gagner quelques euros supplémentaires en "vendant son âme au Diable". Allez-vous accepter de rédiger et de publier cet article sponsorisé pour un client qui cherche à se refaire une notoriété sur le Web après un scandale retentissant ? Oserez-vous publier ces annonces pour des services dont la qualité n'est absolument pas prouvée (ou contraire à votre ligne éditoriale) ?


Vos lecteurs ne vous pardonneront jamais ce type de trahison morale, soyez-en absolument certain. Ils garderont en mémoire le fait que c'est vous qui leur avait conseillé ce service ou ce produit. Ils vous ont écouté car ils avaient confiance. Le contrat moral que vous avez mis des années à construire avec eux sera alors rompu. Définitivement. Et dans le pire des cas, vous pouvez vous préparer à un beau bad buzz sur les médias sociaux.

A propos de la confiance des consommateurs envers la publicité, je partage ci-dessous un graphique que je trouve extrémement parlant. Si vous ne deviez retenir qu'une seule chose à propos de l'absolue nécessité de nouer une relation de confiance avec vos lecteurs, ce serait celle-ci.


Monétiser son blog, l'échelle de confiance des consommateurs
L'échelle de confiance des consommateurs par rapport à la publicité
(Source : evolovesinc.com)


Ne pas analyser ses résultats

Pour monétiser intelligemment son blog, il faut suivre et analyser ses performances.
Ne vous contentez pas d'encaisser le cash qui rentre aujourd'hui en souriant car un jour ou l'autre, vous risquez de faire la grimace pour ne pas avoir vu assez tôt l'iceberg devant dans le brouillard.

Il faut impérativement regarder ce qui fonctionne (pour le dupliquer) et ce qui ne fonctionne pas (pour l'améliorer) en vous posant les bonnes questions, comme par exemple :

  • Y a-t-il trop de publicités ? Objectivement, aimeriez-vous arriver sur un blog bourré de publicité dans tous les coins ?
  • Mes bannières sont-elles bien placées ? Faites des essais, changez les de position pour voir ce qui fonctionne le mieux.
  • Mes publicités sont-elles intrusives ? Testez votre blog sur votre mobile et voyez si vous pouvez naviguer aisément.
  • Les produits que je vante sont-ils cohérents avec ma thématique ? Gardez une ligne de conduite en phase avec votre lectorat, ne vous éparpillez surtout pas.

N'hésitez pas à utiliser tous les outils mis à votre disposition sur les différentes régies où vous êtes inscrit. Cela peut vous permettre d'analyser quel type de lien Amazon fonctionne (ou pas), quel type de bloc d’annonces AdSense est le plus rentable, quelle type de campagne vous rapporte le plus (et celles qui sont à éviter), quel type de produits n’a pas trouvé son public et pourquoi, etc.

Ce type d'analyse doit être faite fréquemment pour ajuster vos offres et vos annonces car vos lecteurs (et leurs attentes) vont évoluer au fil des mois et des années.


Etre hors la loi

Et oui, être blogueur pour gagner de l'argent sur Internet vous imposera de devoir respecter certaines règles légales.

Parmi les points les plus importants, vous devez particulièrement veiller à :

  • Afficher les mentions légales et cookies sur votre blog. C'est une obligation légale à laquelle vous devez vous conformez.
  • Avoir un statut juridique légal si vous percevez des revenus. Là aussi, vous devez avoir une entité juridique pour encaisser et déclarer ces revenus.
  • Faire un dépôt légal si vous organisez un jeu concours sur votre blog (ou sur un réseau social).

Ne courez surtout pas le risque de voir tous vos efforts réduits à néant à cause d'une négligence (involontaire ou non). Prenez le temps de bien faire les choses les unes après les autres. Vérifiez tous ces points et n'hésitez pas à vous remettre en question si besoin est.
En décidant de gagner votre vie grâce à votre blog, vous devez commencer par agir et penser en tant que chef d'entreprise. Vous devez donc maîtriser tous les aspects, c'est votre responsabilité qui est engagée.


Monétiser son blog, le futur du blogging


Quel avenir pour la monétisation ?

Nous sommes bientôt à la moitié de l'année 2016. Si votre blog vous assure aujourd'hui une bonne partie de vos revenus comme vous l'espériez en démarrant cette aventure, il faut néanmoins se poser la question de la pérennité de ces revenus. Car en effet, il n'est pas écrit dans le marbre que ce qui fonctionne actuellement, fonctionnera dans les mois et les années à venir.

L'univers du Web est en perpétuelle évolution et en tant que chef d'entreprise, il vous appartient d'anticiper ces changements. Quelles seront les futures opportunités à saisir qui vous permettront de poursuivre le développement de votre entreprise et vous aideront à garder un avantage concurrentiel dans un marché qui commence à se saturer.
C'est ce que je vous propose de voir maintenant.


Les principales pistes à explorer pour continuer à monétiser votre blog demain

 

La vidéo

Paradoxalement, si je commence ce chapitre en citant la vidéo en premier, c'est parce que ce type de publicité est la moins appréciée des internautes (ou la plus détestée, selon la manière dont on voit les choses). Ce n'est pas parce qu'elle est inefficace mais parce que 80% des bannières vidéo se lancent automatiquement, quelle que soit l'interaction de l'utilisateur. Ceci est particulièrement gênant lorsque ces vidéos intrusives sont placées sous la ligne de flottaison de la page (endroit que l'internaute n'a pas encore atteint). Ce type de pratique marketing va à l'encontre du bon sens et ne respecte pas l'expérience utilisateur.

Cependant, d'après les chiffres publiés par l'agence Kalyzee, la vidéo génère 34 à 38 fois plus de clics par rapport au Display sur mobile et ordinateur de bureau, respectivement.
Cela s'explique surtout par le fait que l'esprit humain est 90% plus réceptif aux signaux visuels et sonores qu'au texte brut. L'avenir pour ce type d'annonces est donc des plus radieux.

Les publicités vidéo peuvent être affichées sur votre blog sous forme de bannières avec des formats limités en taille comme 300x250, 300x100 ou même 468x60.
Vous pouvez en placer avant les vidéos de contenu, un peu comme le fait Google avec les vidéos YouTube.
Une fois que l'internaute clique, il est redirigé vers une landing page stratégique contenant la version complète de l'annonce.


La 3D

Je crois véritablement que la 3D est déjà l'outil marketing du futur. En effet, c'est aujourd'hui le seul outil capable de combiner la narration visuelle avec l'interaction utilisateur. Le consommateur est placé dans un tout nouveau niveau d'expérience, bien au-delà du texte et de la simple vidéo.

Ce type d'annonce repose sur l'interaction humaine pour fonctionner et je dois dire que c'est vraiment très bien conçu. Un exemple valant mille mots, prenez quelques secondes pour regarder cette présentation bluffante :

Idéalement, les annonces en format 3D sont à diffuser en priorité sur les mobiles et les tablettes parce que les utilisateurs peuvent alors interagir avec les produits en trois dimensions, les faire tourner / pivoter pour les regarder sous tous les angles.

Il n'est pas besoin d'être un génie du marketing pour comprendre que les annonces 3D apporteront une réelle plus-value aux éditeurs de blog car cela apportera une vraie valeur intrinsèque au contenu et accroitra la confiance des visiteurs - deux facteurs essentiels qui influencent positivement sur le taux de clics.


Le mobile

Cette méthode n'est pas totalement nouvelle mais comme son potentiel de développement n'a pas encore été atteint, elle a toute sa place dans cette liste.

Créer des interfaces, du contenu et des applications autour des objets mobiles permet de maintenir un avantage concurrentiel certain car le marché continue d'être orienté à la hausse et que cela devrait se poursuivre dans les prochains mois. La publicité "In-app" est l'une des techniques les plus prisées des blogueurs et des développeurs de contenu pour la monétisation.


Selon le rapport Video monetization report Q3 2014 publié par FreeWheel, les annonces au format vidéo affichées sur les smartphones et les appareils alternatifs (Apple TV, Roku, console X-Box, etc) ont augmenté respectivement de 77% et de 208% sur une année.


graphique FreeWheel
Source : www.thestreet.com


Grâce à la géolocalisation, les marques sont actuellement en capacité de cibler les prospects avec des produits, des offres et des annonces spécifiquement adaptés selon certains facteurs économiques et culturels.
L'e-commerce s'est également déplacé vers les mobiles, compte tenu des opportunités de revenus en jeux, afin de permettre aux mobinautes d'effectuer leurs achats en tout temps, en tout lieu et en réduisant la durée du processus d'achat.

Cependant, les utilisateurs sont beaucoup moins indulgents sur mobiles qu'ils ne le sont sur leur ordinateur de bureau. Les mobiles sont des appareils personnels (au sens affectif du terme) et si un utilisateur n'est pas satisfait du contenu ou de la conception du site (responsive et vitesse d'affichage), alors il n'hésitera pas à fermer la page sans attendre.


Le freemium

C'est quoi, le freemium ? Demandons à notre amie Wikipédia :

Le freemium (mot-valise des mots anglais free : gratuit, et premium : prime) est une stratégie commerciale associant une offre gratuite, en libre accès, et une offre « Premium », plus haut de gamme, en accès payant. Ce modèle s'applique par sa nature aux produits et services à faibles coûts variables ou marginaux, permettant aux producteurs d'encourir un coût total limité et comparable à une offre publicitaire.

La clef de voûte du contenu Freemium est "l'engagement". L'idée est de fournir aux internautes des contenus gratuits, des tutoriels ou des offres adaptées jusqu'à ce qu'ils soient prêts à payer pour obtenir un service complet.
Cette approche est loin d'être nouvelle; Les éditeurs de logiciels et les concepteurs d'applications mobiles utilisent souvent ce concept pour attirer leurs utilisateurs à payer pour une offre complète après en avoir testé une version limitée et gratuite.


Prenons l'exemple de l'industrie du jeu vidéo. Les développeurs encouragent les joueurs réguliers à faire des achats "in-app" pour améliorer leur expérience du jeu alors que les joueurs occasionnels sont ciblés avec de la publicité "in-app" (je pense ici à Minecraft, par exemple). Effectivement, ces entreprises sont en mesure de cibler les deux segments de leur public, ce qui leur permet de maintenir un flux constant de revenus.

Le freemium est considéré, à juste titre, comme l'un des modèles économiques d'avenir car c'est aussi un des modèles les moins intrusifs pour le consommateur qui ne se sent pas agressé. Il n'empêche que le gratuit est une véritable économie qui fonctionne très bien (et depuis très longtemps).


Monétiser son blog,
Toutes les cartes sont dans vos mains, à vous de jouer !


Vous l'aurez compris, le futur se décide dès aujourd'hui. Il vous appartient donc de suivre l'actualité de votre domaine d'activité, celle du blogging, du référencement, des nouvelles technologies, etc. pour rester au fait des nouvelles tendances.
A partir de maintenant, vous avez deux options :

  • maintenir votre niveau d'activité et de revenus là où vous en êtes et profiter de la vie,
  • trouver des leviers de croissance pour accompagner la croissance de votre business : lancer de nouveaux blogs, structurer votre activité en industrialisant certains processus, etc.

Conclusion

Comme annoncé en introduction du premier épisode, nous avons passé en revue toutes les étapes qui permettent de monétiser un blog afin de générer des revenus sur Internet. J'espère n'avoir rien oublié au cours de ces trois épisodes et si vous aviez encore des questions, profitez des commentaires ci-dessous qui sont à votre disposition.

J'espère sincèrement que cette série d'article vous a plu, qu'elle vous a été utile et qu'elle vous aide dans votre activité de blogueur. N'hésitez pas à me faire un feedback de votre propre expérience en la matière et à partager avec votre réseau ces informations qui pourraient être utiles à d'autres.


{loadnavigation}

Daniel

Daniel Dubois

Passionné par le Web depuis 2007, Daniel défend la veuve et l'orphelin du web en créant des sites respectueux du W3C. Fort d'une expérience de plusieurs années, il partage ses connaissances dans un état d'esprit open source.
Très impliqué dans la communauté Joomla depuis 2014, il est actif de plusieurs projets, conférencier et fondateur du JUG Breizh.