4 conseils pour améliorer votre SEO

Dans l'article consacré aux bons outils du SEO, nous avons vu qu'il est vital de procéder régulièrement à un audit de son site web. En effet, cette démarche permet de connaitre les points forts et les points d'amélioration pour progresser dans le classement des résultats des moteurs de recherche. En complément de l'utilisation de ces outils, je vous propose de faire un focus sur quatre points vraiment essentiels qu'il est préférable de maitriser pour bien démarrer le positionnement et le référencement de son site.


Si vous voulez savoir quand il faut vérifier ces quatre points importants (avant, pendant ou après l'audit), je vous répondrai : "sans arrêt !" car le référencement de votre site doit devenir une démarche constante pour être réellement efficace sur le long terme.


4 conseils pour améliorer votre SEO


La redirection 301

Le contenu dupliqué est bien l'une des pires choses qui puisse nuire à votre référencement. Google en a une sainte horreur et pénalise lourdement ceux qui n'y prêtent pas attention. Par défaut, il est possible d'accéder au nom de domaine de votre site avec et sans les www dans votre URL : mon-site.fr ou www.mon-site.fr.
Là où l'affaire se complique, c'est que Google considère ces deux adresses comme étant deux adresses différentes. Or, ces deux URLs renvoient vers la même page ! Elle sera alors considérée par Google comme étant dupliquée. Et là, c'est la pénalité assurée. Il vous appartient donc de veiller à ce que la redirection de l'adresse mon-site.fr se fasse vers www.mon-site.fr (ou vice sera) et qu'elle soit bien fonctionnelle.


Mettre en place une redirection

Pour réaliser cela, il faut ajouter quelques lignes de code dans le fichier .HTACCESS présent à la racine de votre site :

RewriteEngine On RewriteCond
%{HTTP_HOST} ^mon-site.fr$ 
RewriteRule ^(.*) http://www.mon-site.fr/$1 [QSA,L,R=301]

Naturellement, il vous appartient d'adapter ce code en fonction du nom de domaine de votre site.


Pour vérifier que la redirection est bien effective, saisissez l'URL de votre site sans les www dans la barre d'adresse de votre navigateur. Si vous les voyez apparaitre, vous êtes tiré d'affaire.

Exemple : la saisie de mon-site.fr devra afficher www.mon-site.fr


Un dossier complet consacré à la redirection 301 est disponible sur ce blog, je vous invite à le lire pour avoir une vision complète sur ce sujet.


Tout n'est pas fini pour autant ! Nous allons voir maintenant que le contenu dupliqué ne se limite pas seulement aux URLs : ce serait trop simple !


SEO, le contenu est roi


Le contenu

Je vous l'ai souvent dit sur ce blog : c'est la qualité de votre contenu qui fait et fera la richesse de vos pages, et donc, de votre site.
Le contenu, ce sont vos textes écrits, vos images et vos vidéos. Vous connaissez sans doute le fameux adage : "le contenu est roi". Et comme il n'y a qu'un seul roi, celui-ci doit être unique.


Concernant votre contenu textuel, vous devez vous assurer qu’il est unique, c’est-à-dire :

  • qu’il n'existe nulle part ailleurs sur Internet (et surtout pas sur d’autres pages de votre site),
  • qu’il contient vos mots clés principaux et secondaires,
  • qu’il est correctement rédigé au niveau grammatical et orthographique.


Pour déceler d’éventuels contenus dupliqués sur vos pages (ou si l'on vous a plagié), vous pouvez vous référer aux outils que je vous ai présenté dans l'article consacré à ce sujet.


Tout ceci implique que votre contenu doit apporter de la valeur ajoutée à l’internaute et doit être en cohérence avec sa recherche et la thématique générale de votre site. Votre contenu doit également être lisible par les humains et par les robots. Pour cela, vous aurez soin d'utiliser une bonne syntaxe sémantique. C'est ce que nous allons voir maintenant.


SEO, la sémantique des pages


La sémantique

Outre le fait d'être parfaitement compréhensible par les humains, votre contenu doit également être lisible pour les robots des moteurs de recherche si vous voulez que votre site soit indexé. C'est le rôle des balises méta. Ces balises, qui sont principalement des repères, contiennent un certain nombre d’informations et indiquent aux robots quel est le contenu de chacune de vos pages. Vous renforcerez la pertinence de vos pages et améliorerez votre référencement en y faisant figurer judicieusement vos mots-clés.


Voyons maintenant en détail quelles sont ces balises que vous devez connaitre et surveiller sur chacune de vos pages :

  • La balise méta description : c’est le texte qui apparait sous le titre dans les résultats de recherche. Une balise bien optimisée ne comportera pas plus de 160 caractères,
  • La balise < title >: c’est le titre de votre page qui apparait dnas les SERPS et qui doit contenir au maximum 60 à 65 caractères,
  • La balise < H1 > : c’est le titre principal de votre contenu. Un seul titre par page est suffisant,
  • La balise < H2 > : c’est la balise de sous titre qui mérite d'être optimisée également,
  • La balise alt : c’est ce qui indique aux robots de quoi "parle" votre image.

Pour ce qui est des images, je conseille également d'indiquer dans votre code les dimensions en pixel de celles-ci. Ce qui devrait donner une ligne de code ressemblant à :

<img src ="nom-de-mon-image.jpg" alt="balise descriptive de mon image" width="largeur de mon image en pixel" height="hauteur de mon image en pixel" />

Concernant les balises de titre (H1 à H6), veillez à les utiliser en respectant une imbrication logique et pertinente, comme pour un livre : chapitre, paragraphe, sous-paragraphe, etc.


SEO, vitesse d'affichage du site


La vitesse d'affichage du site

Quelle est votre première réaction lorsque vous voulez accéder à un site et que le temps de chargement des pages est TRES / TROP long ?
Sauf si l'accès au contenu de ce site vous est réellement indispensable, vous risquez fort de fermer la page et d'ouvrir un site concurrent. Rassurez-vous, Google est également de votre avis à tel point que la vitesse de chargement fait désormais partie des critères pris en compte pour le référencement.


On estime en effet que ce temps de chargement ne doit pas excéder les 3 secondes grand maximum. Un site rapide est un site qui privilégie l’expérience utilisateur, selon Google. Il sera donc favorisé au niveau de son positionnement.


Pour améliorer ce temps de chargement, une analyse de chaque page doit être réalisée pour déterminer ce qui "freine". Un outil gratuit comme l'excellent Pingdom Tools vous aidera à déterminer ce qu'il faut travailler (c'est souvent un image trop "lourde" qu'il suffit d'optimiser) pour gagner en vélocité.

Un excellent hébergeur est également la base pour avoir un site rapide. Ne négligez pas ce paramètre sous prétexte de vouloir économiser quelques euros sur ce poste. Vous pourriez le regretter.


Conclusion

En combinant l'utilisation des outils SEO et ces paramètres (qui sont à surveiller le plus régluièrement possible), vous devriez être en mesure d'améliorer sensiblement le positionnement et le référencement de votre site web. Procédez à des analayses régulières, améliorez ce qui doit l'être, ajustez les critères le nécessitant et vous gagnerez des places dans le classement des moteurs de recherche. Vous pourrez alors vous concentrer sur l'accroissement de votre trafic.

Quels sont les éléments que vous analysez en priorité ? A quelle fréquence auditez-vous vos pages ? Faites nous part de votre experience dans les commentaires.


{loadnavigation}

A PROPOS DE L'AUTEUR :
Webmaster freelance passionné par Joomla depuis 2007, Daniel défend la veuve et l'orphelin du web en créant des sites respectueux du W3C. Fort d'une expérience de plusieurs années, il partage ses connaissances dans un état d'esprit open source.
Daniel est également très impliqué dans la communauté Joomla depuis 2014 en étant membre actif de plusieurs projets, conférencier et fondateur du JUG Breizh.