Analyse concurrentielle : mode d'emploi et outils

Quelque soit la thématique de votre site web, vous devez très probablement avoir au moins un ou plusieurs concurrents. Aujourd'hui, connaitre ses concurrents est un pré-requis indispensable avant de lancer son activité sur le Web. Mais il ne suffit pas d'aller éplucher les mentions légales des sites de vos petits camarades pour savoir qui ils sont et ce qu'ils font. Vous vous doutez bien que c'est un peu plus compliqué que ça.


Analyse concurrentielle

Pour savoir exactement quelle(s) direction(s) prendre, vous devez au minimum réaliser une véritable analyse exhaustive de vos principaux concurrents. C'est à dire que vous devez savoir qui ils sont, ce qu'ils font concrétement, quelles sont leurs positions sur Google, quelle est l'évolution et la nature de leur trafic, etc. Et non seulement savoir comment et où vous pouvez disposer de toutes ces informations mais savoir également les analyser de manière à pouvoir évaluer votre position par rapport à eux.
Pour vous aider à réaliser cette analyse efficacement, je vais vous présenter certains d'outils qui vous permettront d'avoir une vue très précise des forces et des faiblesses de vos concurrents. Tous ces outils sont gratuits ou proposent une période d'essai gratuite.

Pour voir les choses d'un peu plus haut qu'une banale énumération d'outils que l'on peut trouver un peu partout, j'ai également inclus quelques idées concernant ce que vous aimeriez savoir à propos de vos concurrents, pourquoi vous avez besoin d'obtenir tel type d'information et comment l'utiliser. Et je pense que certains outils cités dans cet article pourraient bien vous impressionner.


Par où commencer ?

Je vous propose d'aborder cette réflexion en faisant un état des lieux de votre marché et de vos concurrents. Cet état des lieux servira de point de repère pour mesurer votre évolution par rapport à celles de vos concurrents.

Pour déterminer quelles sont les forces et les faiblesses des acteurs d'un secteur donné, il existe une méthode spécialement dédiée à cela : c'est l'analyse SWOT.
Attendez, ne partez pas en courant, je vais tout vous expliquer !


L'analyse SWOT

D'après notre amie Wikipédia, l'analyse SWOT est définie comme étant :

un outil d'analyse stratégique. Il combine l'étude des forces et des faiblesses d'une organisation, d'un territoire, d'un secteur, etc. avec celle des opportunités et des menaces de son environnement, afin d'aider à la définition d'une stratégie de développement.

Bon, j'avoue que tout ceci est encore un peu théorique mais cela correspond exactement à ce dont nous avons besoin : c'est une analyse des forces et des faibles d'un secteur qui permet de déterminer les opportunités et les menaces.
D'ailleurs, Le terme SWOT est un acronyme issu de l'anglais qui signifie Strengths (forces), Weaknesses (faiblesses), Opportunities (opportunités) et Threats (menaces).

Schématiquement, on peut représenter SWOT sous forme de tableau :

Matrice SWOT

Revenons maintenant à votre site web. Grâce à cette matrice, il est tout à fait possible d'effectuer une analyse SWOT sur votre propre site ou sur ceux de vos concurrents. Pour cela, il n'est pas nécessaire d'étudier tout le site. Listez simplement entre deux à cinq points dans chaque zone du tableau. Voici un exemple fictif d'une analyse SWOT qui pourrait être effectuée pour un site d'éducation canine :

Matrice SWOT éducation canine

Comme vous pouvez le constater, il suffit de noter les points les plus importants dans chaque zone. Le conseil le plus utile pour réaliser cette analyse de manière objective est de vous mettre à la place de votre concurrent pendant que vous faites ce travail : regarder leur entreprise comme si c'était la vôtre.

Dans le même ordre d'idée, vous n'avez pas besoin de faire une analyse SWOT sur les 20 premiers sites de votre secteur. Contentez-vous de cibler et d'analyser seulement vos principaux concurrents (maxi cinq). Cela vous donnera une photographie assez précise de votre position par rapport à eux et comment vous pourrez tirer parti de vos observations pour tenter de prendre l'avantage.


Rentrons dans le vif du sujet

La première chose que vous avez à faire pour étudier vos principaux concurrents est d'aller voir leurs sites web. Cela vous permet d'étudier par exemple quels sont leurs types de contenus, si ceux-ci sont monétisés ou encore de constater comment leurs sites s'affichent sur tablettes et smartphones.
Commençons cette étude avec le contenu et essayez de voir où ils pourraient en avoir publié : ont-ils écrits des articles sur Facebook, LinkedIn ou Google+, ont-ils rédigés des billets sur d'autres blogs, ont-ils publié des eBook pour Amazon Kindle, proposent-ils des cours sur Udemy, des présentations sur Slideshare, etc ?

Ensuite, vous aurez certainement à coeur de connaître l'impact de ce type de contenu, que ce soit par le biais des moteurs de recherche ou par le biais des liens entrants, de la publicité, des partenariats et des médias sociaux.

Je vous conseille de prendre des notes pendant que vous faites ces recherches. Et si vous êtes à l'aise avec ce type de logiciel, utilisez un tableur pour enregistrer toutes ces données en une seule vue. Imaginez cette feuille de calcul un peu comme une carte à votre domaine d'activité. Disposer d'une ressource telle que celle-ci signifie également que vous pourrez facilement détecter les éventuels changements de tactique de vos concurrents au fil du temps. Rien que pour cela, vous devez faire ce type de recherche.

Basiquement, voilà à quoi pourrait ressembler cette feuille de calcul au départ :

Tableau de suivi de vos concurrents

Bon d'accord, j'avoue que c'est vraiment très basique. Si vous souhaitez étudier plus en détail vos concurrents, voici toute une série d'items que j'ajouterai à ma feuille de calcul si je devais mener ce type d'analyse :

IDENTIFICATION

  1. Nom du concurrent

ADRESSE URL

  1. Propriétaire | adresse mail
  2. Témoignages clients | Combien
  3. Produits | Prix | Qualité globale
  4. Opt-in | Newsletter
  5. Blog | Fréquence de publication | Longueur des articles | Nombre de clics
  6. Billets les plus partagés
  7. Billets les plus commentés
  8. Ebook | Kindle | Livre blanc à télécharger
  9. Videos sur le site

RESEAUX SOCIAUX

  1. Fans sur Facebook | Taux d'engagement | Fréquence de publication
  2. Followers sur Twitter | Fréquence de tweet | | Engagement
  3. LinkedIn | YouTube | Pinterest | Instagram | Tumblr | SlideShare
  4. Google Actualités
  5. Qui sont leurs fans | Qui partagent leurs contenus
  6. Podcast

SEO

  1. Age du site | Age du nom de domaine
  2. Vitesse d'affichage du site
  3. Responsive design | Mobile friendly
  4. Nombre de pages
  5. Top 10 et Top 20 des liens entrants
  6. Guest Blogging
  7. Temps passé sur le site

PUBLICITE

  1. Facebook | AdWords | Affiliation
  2. Mots clefs qu'ils achètent
  3. Fréquence d'achtat publicitaire
  4. Publicité sur leur site
  5. Produits par affiliation sur leur site
  6. Partenariats avec d'autres sites

Selon votre secteur d'activité, il est probable que vous n'aurez pas besoin d'entrer autant dans les détails mais vous devriez néanmoins vous poser ces trois questions :

  • De combien de temps disposez-vous pour créer une entreprise dans ce secteur ? 10 heures ? 100 heures ? Plus ?
  • Combien de temps voulez-vous économiser ?
  • Quels résultats pourriez-vous (ou auriez-vous pu) obtenir si vous disposiez de toutes les informations possibles sur vos concurrents avant de vous lancer ?

Où trouver toutes ces informations ?

Nous y voilà enfin ! Nous allons voir maintenant comment trouver chaque élément d'information mentionné ci-dessus.

Et si vous commenciez par... vous abonner aux newsletters et à suivre vos consurrents sur les réseaux sociaux ?

C'est ce qu'il y a de plus simple à faire pour débuter et cela ne coute pas un centime. Et en faisant cela, vous recevrez des informations précises et précieuses directement de la part de vos concurrents.


Pour suivre leurs activités et leurs mentions sur le web :

Google Alerts - Social Mention

Avec ce type d'outils, vous n'aurez peut-être pas la totalité de l'activité de vos concurrents sur le web mais une grande partie de celle-ci ne vous échappera plus.


Pour suivre la performance de leurs contenus :

BuzzSumo - SharedCount

Ces outils vous indiquent quel contenu sur un site a obtenu le plus d'actions. Ils vous indiqueront également quel contenu a été le plus partagé. Vous pouvez filtrer par période (sur le mois dernier, sur les six derniers mois) et par type de contenu. C'est un très bon moyen pour pister les meilleurs contenus de vos concurrents. A noter que SharedCount est un peu moins performant.

BuzzSumo

Kapost Content Auditor

Cet outil n'a pas été construit comme un outil d'analyse de la concurrence mais il fonctionne très bien pour cela. Ce vérificateur de contenu vous donne essentiellement une vision globale du contenu de tout un site. Si vous voulez voir quels sont les contenus les plus en vue et les plus performants de vos concurrents, Kapost va vous le montrer.

Kapost Content Auditor

Screaming Frog

Si vous souhaitez avoir plus de détails sur ce point, vous pouvez également vous servir de la version gratuite de Screaming Frog.


Pour comparer la performance globale :

WooRank

WooRank est principalement un outil de référencement qui score un site et donne des recommandations en vue d'améliorer la visibilité de celui-ci. Si vous indiquez l'URL du site d'un concurrent, vous obtiendrez des informations détaillées sur toutes leurs failles en matière de SEO.

woorank

Quick Sprout

Cet outil vous permet de comparer jusqu'à quatre sites en même temps. Tout comme WooRank, il est conçu d'abord comme un outil de référencement mais il peut tout à fait être utilisé comme un outil d'analyse concurrentielle.

SiteAlerts

SiteAlerts vous offre un aperçu instantané sur n'importe quel site Web : quelle est la volumétrie de son trafic ? D'où vient ce trafic ? Quels outils utilise-t-il ? Sur quels mots-clefs est il positionné ? Est-il présent sur les médias sociaux ? Ce site répondra à toutes ces questions et bien d'autres.


Pour mesurer la vitesse de leurs sites :

Google PageSpeed Insights

La vitesse d'affichage d'un site a un effet important sur l'expéreince utilisateur, sur les taux de conversion et in fine, sur le classement SEO d'un site. L'outil de Google vous permettra de voir où en sont vos concurrents sur ce plan.

Pingdom

Tout comme Google Page Speed, cet excellent outil calcule le score global d'un site basé sur son niveau de performance, le temps moyen de chargement de la page, etc.

pingdom-site-speed-test


Pour vérifier s'ils sont mobile friendly :

Google Mobile Friendly

Google a mis à jour son algorithme le 21 avril 2015 afin de favoriser les sites mobile friendly, c'est à dire ceux qui s'affichent correctement sur mobile et de pénaliser ceux qui ne le sont pas. Certains de vos concurrent pourraient ne pas être encore au point sur cette question. A vous de le vérifier.

Google Mobile Friendly

Par ailleurs, de nombreux outils sont également disponibles pour vérifier si un site est responsive design. Je vous invite à consulter cer article qui présente en détail 12 outils pour valider le responsive design de votre site.


Pour voir leurs backlinks :

Majestic SEO

Pourquoi cet outil plus qu'un autre ? Parce qu'il est gratuit, parce qu'il est reconnu comme fiable et qu'il vous donnera 98% de l'information recherchée.

Moz Open Site Explorer

Excellent outil en complément de Majestic qui pourra confirmer (ou compléter) les résultats reçus précédement.

Par contre, si vous voulez obtenir beaucoup plus de données ici, inscrivez-vous pour un essai gratuit de Moz. Mais dans ce cas, ne venez pas vous plaindre si vous devenez accro à leurs outils.

Moz

Pour compléter cette liste des outils permettant de voir les backlinks d'un site, citons : Ahrefs, Link Prospector ou encore Monitor Backlinks.


Pour connaitre les mots clefs sur lesquels ils rankent :

SEMRush

La version payante de cet outil est absolument remarquable mais nous allons nous contenter (pour l'instant) de la version gratuite qui est déjà très complète. SEMRush vous montrera les mots clefs sur lesqules vos concurrents se positionnent, aussi bien pour la recherche organique que la recherche payante. Cela vous montrera également la valeur de leur trafic, vous donnera une analyse de leurs backlinks et d'autres ionformations très précisues pour votre analyse.

SEMRush


Pour mesurer leurs publicités :

Spyfu

SpyFu fonctionne comme SEMRush et Moz, c'est à dire qu'il fait vraiment beaucoup de choses, toutes efficaces et adaptées pour espionner vos concurrents. Heureusement, il existe a une version gratuite qui vous donnera suffisament d'informations pour votre analyse.
SpyFu peut aussi être d'une très grande utilité pour réduire à néant les efforts d'un concurrent dans le cadre d'une campagne ppc. Si vous envisagez de vous mesurer face à d'autres acheteurs, quelques heures passées avec cet outil pourrait vous faire économiser des centaines, voire des milliers d'euros.

SpyFu


Pour surveiller leurs activités sociales :

Il existe aujourd'hui probablement des milliers d'outils en ligne qui permettent de mesurer l'activité sociale d'une marque. Ceux qui sont présentés ci-dessous vous fourniront essentiellement les informations dont vous avez besoin pour votre analyse.

Fanpage Karma

Peut-être que vos principaux concurrents ont plus d'amis et de followers que vous mais est-ce que ces amis et ces followers sont pour autant engagés avec vos concurrents ? Fanpage Karma vous le dira.
Par contre, la traduction française de Fanpage Karma est à revoir :/

Fanpage Karma

FollowerWonk

FollowerWonk est l'un des meilleurs outils qui vous permet de voir ce que font vos concurrents sur Twitter et quels sont leurs tweets qui obtiennent le plus d'engagement.

Follwerwonk

Simply Measured

Ceci est un outil de qualité professionnelle qui vous fournira beaucoup de données pour analyser pour votre propre entreprise et celles de vos concurrents. Il fonctionne sur les principaux réseaux sociaux ainsi que sur la plupart des réseaux sociaux secondaires. A tester dans le cadre de l'essai gratuit.


Pour voir le niveau de leur trafic et comment se comportent leurs visiteurs :

Compete

La plupart des fonctions de Compete sont payantes mais il y a une version d'essai gratuite. Cet outil vous indiquera le nombre de visiteurs uniques pour le mois précédent. Je vous conseille d'utiliser ces données comme un moyen de contrôle des autres outils.

Alexa

J'en vois certains hausser les sourcils et soupirer rien qu'en lisant le nom d'Alexa. Pourtant, Alexa est utilisé depuis plusieurs décennies pour collecter des informations sur d'autres sites. Je ne vois aucune raison pour se passe de ces données gratuites, même si il y a aujourd'hui, beaucoup d'autres outils qui proposent ce qu'Alexa fait.

SimilarWeb

C'est le seul outil que j'ai réussi à trouver qui donne gratuitement des informations sur les applications mobiles. Les développeurs d'applications mobiles et les marketeurs louent à juste titre les qualités de SimilarWeb qui vous donnera beaucoup d'informations. Mais ma fonction préférée est le petit aperçu pratique de la provenance du trafic entrant. SimilarWeb vous donne également le temps passé sur le site et le taux de rebond. Il vous permet de comparer plusieurs sites. C'est même l'outil parfait pour l'analyse concurrentielle.

SimilarWeb

Pour étudier leurs campagnes d'emailing :

MailCharts

Grâce à MailCharts, vous allez pouvoir suivre et comprendre comment vos concurrents utilisent l'email marketing. Qui plus est, cet outil vous propose des pistes de réflexion afin d'améliorer votre stratégie d'emailing. Cela vous permettra de prendre les bonnes décisions basées sur des données fiables afin d'améliorer la conception et le contenu de vos messages face à vos concurrents.
Attention, essai gratuit pendant 7 jours seulement.


Conclusion

Voilà, vous avez du pain sur la planche. Réaliser ce type d'analyse concurrentielle est une excellente manière d'entamer un processus de remise en question avant de lancer une refonte en profondeur de votre site web, par exemple. Si vous envisagez de lancer un nouveau business en ligne, ces outils devraient vous permettre également d'éviter quelques écueils au départ du projet et de gagner un temps très précieux.

J'ai probablement oublié de citer quelques bons outils en la matière. Si vous en connaissez qui ne seraient pas cités ici, n'hésitez pas à me les signaler dans les commentaires ci-dessous.

Daniel

Daniel Dubois

Passionné par le Web depuis 2007, Daniel défend la veuve et l'orphelin du web en créant des sites respectueux du W3C. Fort d'une expérience de plusieurs années, il partage ses connaissances dans un état d'esprit open source.
Très impliqué dans la communauté Joomla depuis 2014, il est actif de plusieurs projets, conférencier et fondateur du JUG Breizh.