SEO, les bons outils pour bien travailler

Avoir un site web est une excellente chose pour la visibilité qu'il peut vous procurer. Encore faut-il qu'il soit ... vu ! Et pour être (bien) vu, il faut que les internautes puissent le trouver via les moteurs de recherche. C'est le rôle du référencement. Travailler son référencement est une tâche qui peut s'avérer complexe pour les néophytes et pourtant, vous devez y consacrer du temps, au même titre que la comptabilité ou la prospection.

Pour vous faciliter la tâche, j'ai sélectionné 29 outils parmi les plus performants et qui vous permettront d'analyser et travailler les points devant l'être sur votre site. Ceci vous permettra d'améliorer votre visibilité sur les moteurs de recherche, et donc, auprès de vos lecteurs.

Je vous propose de segmenter cette démarche en 5 points distincts, histoire de profiter de l'occasion pour vous former à la logique du référencement.

 

Les bons outils pour le référencement

1. Analyser son site en détail.

Commençons par faire un état des lieux de votre site. Quels sont les points d'amélioration possible ? Que faut-il travailler pour progresser dans les résultats des moteurs de recherche ? Quel est le niveau d'optimisation de votre site ? Ces questions (et les réponses connexes) sont primordiales. C'est donc une étape essentielle et réaliser cet audit SEO est une démarche qui demande du temps et de la rigueur. Pour ce faire, de nombreux outils online sont aujourd'hui à votre disposition.

J'apprécie et utilise souvent Site analyzer par habitude et pour l'efficacité des résultats obtenus dans le rapport. En outre, des conseils et des explications sont fournies, ce qui facilité la prise de décision pour les mesures correctrices.
De son côté, Screaming Frog scanne votre site pour mettre en lumière par exemple, les problèmes de liens morts ou de balises méta-description manquantes.

 

2. Suivre ses liens

La qualité et la quantité des liens de retour sont parmi les critères les plus importants en terme de référencement naturel. Grâce à l'étude minutieuse de ces liens, vous saurez qui parle de vous, qui relaye votre contenu, qui partage vos articles, qui vous apporte du trafic. Identifier les sources est une des clefs pour améliorer son référencement. Ceci vous évitera également de pouvoir éviter une pénalité à cause d'un profil douteux de linking.

La plupart des membres de la communauté SEO préconise l'utilisation de ahrefs qui est, à priori, l’un des outils les plus performants en la matière. Cet outil vous permet, en regardant la cible des liens, d'effectuer les redirections appropriées si vos pages ont changé d’URL. Vous pouvez également connaitre si les backlinks précédemment détectés existent toujours ou s’ils ont été supprimés.

 

3. Suivre ses performances

Comment évolue mon site dans le temps ? Si vous apportez des correctifs à votre site, il est important de pouvoir suivre les résultats sur la durée. Car si le référencement permet de collecter une grande quantité d’informations et de chiffres, il faut également avoir des outils de monitoring qui soient en mesure de les restituer.

En la matière, AdvancedWebRanking est sans doute l'un des plus complets et régulièrement mis à jour. Outre le suivi de vos positions dans le temps, vous pouvez également détecter des problèmes techniques, lancer un audit détaillé, comparer la qualité de votre SEO avec celui de vos concurrents, mesurer vos performances sur les réseaux sociaux.

 

4. Travailler les bons mots-clés

Connaitre les mots-clefs tapés par votre cible dans Google est un avantage indéniable sur vos concurrents. Vous pouvez ainsi déterminer le contenu qui les intéresse et vous positionner dessus. Sans doute l'avez vous peut-être remarqué, le contenu à vocation marketing est devenu une véritable tendance rédactionnelle. En effet, la qualité du contenu prend de plus en plus de poids dans le référencement, surtout depuis les dernières mises à jour des algorithmes de Google (Panda, Hummingbird…).

Le choix des mots-clefs les plus pertinents n’est plus seulement une question d’opportunité de positionnement, c'est également tiré de l'expérience utilisateur. Par exemple, avec Google Trends, vous pouvez identifier comment vos visiteurs utilisent les moteurs de recherche et les informations dont ils ont besoin à une période précise. Avec ces données, vous pouvez mieux vous positionner sur les requêtes qui vous intéressent.

 

5. Suivre son positionnement

Après avoir suivi les précédentes étapes, vous voilà presque au bout. Tout n'est pas fini, loin de là. En effet, le référencement demande d'être constamment en éveil et de pouvoir réagir à la moindre opportunité. A cet effet, le suivi de votre positionnement sur votre mot-clef principal doit être une de vos priorités (tout comme le suivi de vos concurrents).

Les étapes du référencement

Félicitation, vous avez terminé ! Il ne vous reste plus qu'à..... recommencer car il y a fort à parier que vos concurrents se soient réveillés et ont repris les positions que vous leur avez prises. Le référencement est une course en avant à laquelle vous devez consacrer de l'énergie pour que l'investissement temps soit rentable. Cette démarche ne s'envisage donc que sur le moyen/long terme si vous voulez obtenir des résultats tangibles. Ici, le one shoot ne fonctionne pas. Et si vous ne pouvez ou ne voulez le faire vous-même, je vous invite à contacter un professionnel qui pourra prendre en charge votre dossier et le piloter pour vous.

Les sources de ce billet proviennent principalement de NetMediaEurope. L'objectif de cet article n'est pas de lister scolairement tous les outils existants. Si vous en connaissez d'autres qui soient véritablement performants et dignes de figurer dans ce billet, n'hésitez surtout pas à les partager en commentant cet article.


Daniel

Daniel Dubois

Passionné par le Web depuis 2007, Daniel défend la veuve et l'orphelin du web en créant des sites respectueux du W3C. Fort d'une expérience de plusieurs années, il partage ses connaissances dans un état d'esprit open source.
Très impliqué dans la communauté Joomla depuis 2014, il est actif de plusieurs projets, conférencier et fondateur du JUG Breizh.